Philippe pouletty : â« la france est le meilleur pays en europe pour crã©er des start-up pour la biote - youtube

Philippe Pouletty : « La France est le meilleur pays en Europe pour créer des start-up pour la biote - YouTube

Le fonds d'investissement Truffle Capital SAS a été édifié courant 2001. Philippe Pouletty (youtube.com/watch) est surtout renommé au sein du milieu de la recherche médicale en tant qu'associé fondateur et administrateur de cet établissement. Le médecin supervise les nombreuses recherches des PME de Truffle corrélées à la biologie en raison de sa connaissance approfondie du milieu. Dans le cadre de son travail, le chercheur s'occupe également de l'organisation de ces entreprises. Le médecin a créé la société Truffle Capital en s'associant à des opérateurs spécialistes de cette branche, Henri Moulard et Bernard-Louis Roques. L'entreprise s'occupe de fonds évalués à environ 750 millions d’euros. Pour perfectionner l'organisation de l’entreprise, Philippe Pouletty constitue le staff de managers et le conseil d’administration. Le D.G encadre aussi le département R&D et le suivi de la propriété intellectuelle.

Truffle Capital, une enseigne de gestion de fonds de capital-risque en faveur de l'inventivité

Altimmune se joint au portefeuille tenu par Philippe Pouletty en 2007 et fusionne ensuite avec Pharmathène US. Coté au NYSE (New York Stock Exchange), l'établissement se focalise sur la mise au point d’immunomodulateurs dédiés aux vaccins ainsi qu'aux médicaments soignant les infections. À travers l’enseigne Myopowers, le chercheur et les gestionnaires de Truffle Capital effectuent des placements dans la création de systèmes performants dans le but de transformer la situation des patients souffrant d’incontinence urinaire. Philippe Pouletty s’est orienté vers l'univers de la dermocosmétique en 2011 en mettant en place Pilosciences. Cette entreprise a été fermée en 2015 au même titre que Cytomics, une enseigne experte en substances antifongiques. À partir de 2005, Théraclion conçoit et vend de nouvelles techniques thérapeutiques par ultrason. Le portefeuille Truffle Capital se lance ainsi dans les recherches sur les carcinomes mammaires ainsi que les tumeurs thyroïdiennes via cet établissement.

Le gérant de Truffle Philippe Pouletty a encouragé la création de Carbios ainsi que de Kardiozis en 2011. Ces établissements se spécialisent dans la fabrication de prothèses et de pièces synthétiques pour le secteur industriel ou médical. Dans le but de simplifier l'élaboration de vaccins et d’immunopotentialisateurs, la société Abivax a entre autres absorbé les enseignes Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait par moment fusionner divers établissements de son portefeuille pour dynamiser le développement de ses différents projets. À travers les compagnies Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital permet de mettre au point de nouveaux antibiotiques et des contre le cancer. Sachant les défis dans cette branche, le médecin épaule de manière active ces unités de recherches prometteuses. Courant 2014, le fonds de capital-risque administré par Philippe Pouletty a fondé Diaccurate en partenariat avec l’Institut Pasteur. L'entreprise de biotechnologie s’attelle à synthétiser un nouveau type de médicaments contre le SIDA.

Débuts de l'ancien interne des hôpitaux de Paris dans le monde des affaires

La compagnie SangSat a notamment conçu et commercialisé la Thyloglobuline, une substance réellement efficace contre les rejets. Ce produit innovant se révèle ensuite acquis par Genzyme dans les années 1990. SangSat se trouve par ailleurs être un acteur majeur en matière de greffe d’organes. Philippe Pouletty a entre autres fondé Clonatec à ses débuts dans l'univers de la recherche. L'entreprise se focalise sur la biotechnologie et se présente comme une précurseure de cette discipline en France. Listée au Nasdaq depuis 1993, SangSat Inc. a été édifiée par le chercheur grâce à divers brevets consignés à titre personnel. Cette startup édifiée courant 1988 est spécialisée dans la transplantation d’organes. Philippe Pouletty a édifié la startup se focalisant sur la biotechnologie RedCell Inc. en utilisant des brevets personnels. Rebaptisée Conjuchem Inc., la compagnie est cotée en bourse au Canada en 2000.

Réalisations déterminantes en faveur de l'univers de la recherche

Philippe Pouletty a commencé son parcours dans le domaine de la recherche scientifique à l’université de Stanford au département Medical Microbiology. Se focalisant sur la biologie moléculaire, le chercheur a notamment présenté un nouveau modèle d’amplification de gènes. Truffle Capital investit le plus souvent dans des idées à fort potentiel de développement soutenues par des passionnés et des spécialistes. L'entrepreneur a ainsi eu l'opportunité d'être le promoteur de diverses avancées dans le domaine de la recherche scientifique via l'entreprise. Le Dr Philippe Pouletty se concentre essentiellement sur l'immunologie et bénéficie d’une importante popularité à Stanford. En dehors de ses initiatives auprès de cet établissement, le médecin a obtenu une trentaine de brevets à titre personnel au niveau mondial.

Les formations universitaires suivies par le chercheur avant d'intégrer son secteur de prédilection

Avant d'être accepté à Stanford en 1986, le futur businessman obtient son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’UPMC. Philippe Pouletty se démarque rapidement à Stanford en raison de sa spécialisation en biologie moléculaire. Au sein de cette université, l'ancien interne se pose comme un acteur de premier plan du laboratoire dédié à ce domaine entre 1986 et 1988. Après avoir reçu son baccalauréat série C, Philippe Pouletty rejoint la faculté de médecine de l’UPMC (université Paris VI). Le futur homme d'affaires a eu son diplôme courant 1981.